M2M/IoT
Machine to Machine/ Internet of Things

M2M

Le concept de Machine to Machine (terme issu de l'anglais), parfois abrégé par le signe M2M, est une large étiquette qui peut être utilisé pour décrire toute la technologie qui permet aux appareils en réseau d'échanger des informations et effectuer des actions sans l'aide manuelle de l'homme..

En français, le M2M se traduit par « la communication de machine à machine »,  « la communication entre machines » ou encore « la communication intermachines ».


Une définition plus générale de « la communication machine à machine » est l'association des technologies de l'information et de la communication (abréviation TIC), avec des objets dits intelligents et communicants et cela dans le but de fournir à ces derniers les moyens d'interagir sans intervention humaine avec le système d'information. Ce dernier peut appartenir indifféremment à une organisation ou à une entreprise.

Comme toutes les technologies qui émergent, sa définition continue d'évoluer mais elle se réfère généralement à la télémétrie ou à la télématique. Cette technologie fonctionne en utilisant des réseaux et plus particulièrement les réseaux mobiles publics (comme le GPRSou l'UMTS), ou des liaisons sans fil à courte distance, comme le Wi-Fi, le bluetooth ou leRFID. Apparaît alors la notion d'appareils connectés sur une boucle locale, cette dernière étant connectée à un concentrateur de données qui fait office de passerelle vers les bases de données des gros serveurs centraux ou vers le cloud.

IoT

L'Internet des objets (IdO ou IoT pour Internet of Things en anglais) représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux du monde physique.

Alors qu'Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique, l'Internet des objets connectés représente les échanges d'informations et de données provenant de dispositifs présents dans le monde réel vers le réseau Internet.

L'Internet des objets est une technologie qui permet de connecter sur divers réseaux des appareils d'enregistrement des données. L'IdO est donc « un réseau de réseaux qui permet, via des systèmes d'identification électronique normalisés et unifiés, et des dispositifs mobiles sans fil, d'identifier directement et sans ambiguïté des entités numériques et des objets physiques et ainsi de pouvoir récupérer, stocker, transférer et traiter, sans discontinuité entre les mondes physiques et virtuels, les données s'y rattachant » 

 En fait, l'Internet des objets, dont on commence à parler dans les médias de masse, fait partie de l'Internet de troisième génération (Internet 3) qui émerge et qui deviendra l'Internet des services.